Service Client
01.70.83.26.06
Du Lundi au Vendredi de 8h à 19h et le Samedi de 8h à 12h

Edgar Cayce

Zoom sur : Edgar Cayce

  • Le 23/06/2020

Vous avez peut-être déjà lu le Matin des magiciens, de Pauwels et Bergier. Un livre passionnant, que devraient consulter tous ceux qui s’intéressent au paranormal. 
Dans cet ouvrage de référence, on découvre l’histoire d’Edgar Cayce, qui a soigné en état d’hypnose des milliers de personnes aux Etats-Unis au début du XXème siècle.
Voici le récit de cette histoire fabuleuse…

Enfance

Dès l’enfance, Edgar Cayce se découvre une sorte de don : il lui suffit de lire quelques pages d’un livre pour en mémoriser le contenu. Plus troublant encore, il lui arrive de s’endormir sur un livre, la tête appuyée sur celui-ci, et d’être en mesure d’en réciter de pleines pages le lendemain. 
Blessé à la nuque par une balle lors d’un jeu à l’école, il est alité. En plein sommeil, il indique à ses parents ce qu’il a, et ce qu’il faut faire pour le guérir : un cataplasme. Ses parents s’exécutent, et il se rétablit rapidement.

Adolescence

Très croyant, il devient un membre des Disciples du Christ, et lit la Bible. Il annonce voir des anges, l’aura qui entoure certaines personnes, et entendre des voix. 
En 1901, à vingt-quatre ans, il est frappé par une laryngite sévère, qui le laisse aphone, ce qui l’handicape terriblement : il perd sa voix. 
Un jour il se rend au spectacle d’un hypnotiseur ambulant, Hart. Celui-ci le plonge en état d’hypnose, et il recouvre momentanément sa voix ! Mais ce n’est que temporaire, et il redevient muet. Lors d’une nouvelle séance, se reproduit le « miracle » vécu déjà dans son enfance : il indique quelle est la cause de sa maladie, et ce qu’il faut faire pour le soigner : laisser le sang affluer aux cordes vocales. Au sortir de la séance, il a recouvré, définitivement cette fois, sa voix !

Adulte

Edgar Cayce comprend donc qu’il a un don, un don de voyance, une sorte d’intuition, de pouvoir parapsychique qu’il lui faut utiliser au service du plus grand monde. Il s’associe donc avec un autre hypnotiseur, Layne, et commence ses consultations. 
Le procédé reste le même : plongé en état d’hypnose, il diagnostique le mal dont souffre celui ou celle qui vient le consulter, et le remède qui convient. 
Au début, Cayce était réticent : ainsi qu’il le dit lui-même, une seule erreur de diagnostic, et il pourrait devenir un meurtrier, et être inculpé comme tel ! Il accepte néanmoins, sous la condition que les consultations seraient délivrées gratuitement.
Mais voici un nouveau détail qui dépasse l’imagination : si le malade ne pouvait pas se déplacer, Cayce pouvait opérer à partir de simples lettres ! Il lui suffisait de se concentrer sur la lettre reçue écrite de la main même du malade pour délivrer son diagnostic. 
Il reçoit alors des lettres en provenance de tous les USA. Ces consultations le fatiguent beaucoup, et c’est à cette fatigue qu’il impute les rares erreurs de diagnostic.

Fin de vie

Edgar Cayce donne près de 15 000 « lectures », au cours desquelles, en état d’hypnose, il parle de sujets divers : vies antérieures, réincarnation, prophéties, rêves, astrologie, Atlantide…
Il éprouve d’ailleurs de graves problèmes de conscience puisqu’il est rappelons-le un fervent croyant, et que le christianisme est incompatible avec l’idées de vies antérieures.
Il crée un hôpital à Virginia Beach grâce aux dons d’un milliardaire américain qu’il a pu soigner. 
Un article du prestigieux journal médical américain Coronet lui est consacré : ce qui renforce encore sa popularité. Les demandes affluent, de plus en plus nombreuses.     
Il finit par mourir d’épuisement en 1945. 

Alors Egdar Cayce, un voyant, un medium ? Un mystique doté d’un vrai don de claire-voyance en tous les cas…

voyance medium