Hexagon Voyance
FLASH

Promo 48H chez Hexagon ! -30% en ILLIMITÉ avec le code FLASH Jusqu'au 29/05 à MINUIT.

Combien de temps devrait s’écouler entre deux consultations de voyance ?

Guide

Souvent, à la fin d’une séance, au moment de conclure, cette question est posée à nos voyant(e)s : « Dans combien de temps pensez-vous que je doive vous recontacter ? » Le consultant attend sa prescription un peu comme un patient son ordonnance. Attention, les choses ne fonctionnent pas ainsi. Définir la durée idéale entre deux consultations dépend de plusieurs paramètres. Ce guide vous aidera à mieux prendre cette décision dans les cas de figure les plus fréquents.

Y a-t-il un délai minimal entre deux consultations de voyance ?

La réponse est oui. Nous vous déconseillons de consulter un voyant ou un médium de manière compulsive, comme si des prédictions obtenues votre avenir immédiat dépendait. Votre avenir adviendra, quoi qu’il arrive, et c’est vous qui l’écrivez chaque jour, tout du moins pour les parties que vous contrôlez.

Inutile donc de solliciter à nouveau une séance le lendemain ou quelques heures après votre dernier rendez-vous, sauf s’il y a une ambiguïté que vous souhaiteriez lever ou quelque chose que vous n’avez pas compris. Dans tous les autres cas, laissez reposer et repensez-y plus tard, pour reconsidérer les choses avec un œil neuf, our pour le dire autrement, sous un jour nouveau.

N’oubliez jamais cela. Vouloir connaître le futur n’est pas déraisonnable si l’objectif que vous poursuivez est censé. Mieux se préparer avant ce qui vous paraît être une épreuve en est un. Retrouver un peu de calme et d’intériorité guidée au sein de l’agitation frénétique de ce monde en est un autre. Mais tout cela ne demande pas deux consultations au cours de la même journée. Ni même dans les 48 heures.

Le délai minimal, qui consiste à laisser passer au moins une semaine entre deux consultations de voyance, suffit normalement à vous permettre de digérer ce que vous avez entendu au cours de votre dernière séance.

Cela ne signifie pas qu’il faille vous ruer chez votre médium ou votre voyant au matin du 8ème jour. Si vous ressentez une envie irrépressible de consulter, ou si vous vous rendez compte que vous entrez dans une relation de dépendance, ce n’est pas sain et vous devez vous tourner vers un psychologue, qui vous aidera à comprendre les raisons de ce comportement.

Ce délai minimal est donné à titre indicatif, et n’a d’autre valeur que de répondre à la question combien de temps entre deux consultations de voyance par une durée minimale.

Je traverse une crise : quand la prochaine séance doit-elle être programmée ?

L’être est régulièrement soumis à ces tempêtes de l’existence que l’on nomme « dépressions » ou « crises existentielles » et qui sont des égarements nécessaires qu’il faut regarder comme des obstacles incontournables à la formation de toute personnalité. Notez que si une dépression se chronicise ou dure trop longtemps, encore une fois cela relève du domaine médical et non de celui de la voyance. Dans ce guide, il est seulement question de crise passagère.

Dans tous les cas de figure évoqués ici, il n’y a rien d’anormal à être perdu, à se sentir égaré ou même à avoir le moral au plus bas. Ce sont des états passagers, transitoires. Ceci étant dit, répondons à la question.

Idéalement, ne programmez pas à l’avance la prochaine séance : vous venez de recevoir durant trente minutes à une heure des prédictions qui ont durablement influencé votre perception de l’avenir et qui vous orientent également sur la conduite à tenir. Voilà votre chemin éclairé et les ombre dissipées, au moins momentanément.

Place doit donc être faite à la construction d’un présent qui permette à ce futur de s’écrire de manière épanouissante. La prochaine séance devrait avoir lieu après que la réalisation des prédictions annoncées aura elle-même eu lieu. Bien sûr, si vous souhaitez des explications ou des précisions complémentaires, rien ne vous empêche de consulter entretemps.

La sortie de crise ne dépendra pas du nombre de consultations que vous allez obtenir, mais de votre propension à mettre en place des éléments concrets en direction de l’avenir que vous poursuivez.

À quelle fréquence consulter ?

Si vous venez consulter pour une question ponctuelle, une séance peut suffire. Si vos questions ponctuelles s’égrainent, vous pouvez sans problème les poser à raison d’une tous les mois ou tous les deux mois. Il est parfois bon de songer longuement à la question que l’on veut poser pour tirer profit de la réponse que vous en obtiendrez.

Si vous consulter un voyant pour avoir une vision plus profonde de votre avenir, la fréquence va dépendre de l’horizon de ses prédictions.

En clair, si l’on vous prédit à l’horizon d’un mois, inutile de revenir avant que ce délai ce soit écoulé. Si ce que l’on vous prédit doit survenir dans les 6 mois, ou dans l’année qui vient, vous pouvez revenir pour une à deux consultations intermédiaires (à mi-chemin disons) afin d’apporter des précisions complémentaires ou des conseils, un suivi.

Quand revenir consulter après une séance censée explorer une vie entière ?

Parfois, à la naissance de leur enfant, ou quand celui-ci devient un adolescent, des parents consultent un astrologue pour obtenir un thème astral complet. Ils veulent en savoir davantage sur la personnalité (en construction) de leur progéniture, et découvrir les grandes lignes de sa vie future. Obstacles et atouts, heurs et malheurs, fortune et infortunes d’une vie encore en devenir leur sont révélés au terme d’un travail en profondeur bâti intégralement sur la position des astres et leur influence au moment du premier souffle de leur enfant. Cette séance, qui est une analyse complète de la vie d’un individu demande plusieurs heures de préparation et un exposé en face-à-face.

C’est typiquement le genre de séance où toute une vie est explorée. Si ce bilan a été fait à votre demande et concerne un proche, aucun délai précis n’est préconisé. Revenir dans les mois qui suivent n’est pas utile, sauf si c’est pour obtenir un éclaircissement sur un point précis, un détail qui n’a pas été compris. Vous pouvez cependant recontacter l’astrologue à un moment clé de la vie de ce proche, au passage à l’âge adulte par exemple, pour affiner les prédictions et confirmer la personnalité qui s’est affirmée et, les chemins de vie qui ont été empruntés par celui-ci.

Si ce bilan vous concerne, et que vous l’avez fait pour mieux vous connaître, il vous faudra vous laisser le temps d’y repenser. Confronté à ce qu’un autre a lu dans les astres à propos de votre individualité nécessite qu’on s’y attarde, qu’on y réfléchisse régulièrement, à la fin d’une journée, et que l’on repense au contenu émotionnel au terme d’une journée, ou à la valeur de vos actions, de vos réactions envers votre famille, vos amis, vos collègues. Vous allez devoir comparer qui vous pensez être à ce que l’on dit de vous, d’après les astres. Est-ce que cela fait sens ?