Hexagon Voyance
FLASH

Promo 48H chez Hexagon ! -30% en ILLIMITÉ avec le code FLASH Jusqu'au 29/05 à MINUIT.

Solstice d’hiver, jour et symbolique de la fête de Yule

Publié le Histoire et anecdotes

Sur le plan astronomique, le solstice d’hiver est le moment de l’année où la planète Terre voit son hémisphère Nord s’éloigner au maximum du Soleil. Il en résulte une exposition minimale aux rayons de l’astre du jour, et la nuit la plus longue de l’année.

L’inclinaison de la Terre sur son axe de rotation suit un angle d’environ 23 degrés, mais qui change au cours de l’année, et… entre le 21 et le 23 décembre (les numérologues interpréteront la récurrence de ces chiffres), cet angle éloigne au maximum notre hémisphère du Soleil.

Sur le plan symbolique, cette date célébrée par les celtes, les perses, les égyptiens, les romains, et les tribus germaniques (dont nous allons parler ici) est une date faste, propice au renouvellement de l’énergie de votre être car elle marque la fin de l’amenuisement de la puissance solaire et le renouveau, l’avènement d’une force nouvelle, le regain de l’énergie marquée par l’allongement des jours. C’est un moment transitoire particulièrement fort auquel nous vous recommandons de prêter une attention toute particulière.

Date du solstice d’hiver

En 2022, le solstice d’hiver a eu lieu le 21 décembre 2022.

En clair, ce jour-là, comme le soleil s’élève le moins haut dans le ciel, et qu’il disparaît le plus rapidement sous la ligne d’horizon, c’est la journée la plus courte de l’année. Celle-ci survient au cœur de l’hiver, après un long déclin marqué par des journées de plus en plus courtes. La durée d’ensoleillement est approximativement deux fois plus courte (environ 8 heures) que celle de la nuit (16 heures environ).

AnnéeDate du solsticeHeure exacte
202121 décembre16h59
202221 décembre22h28
202322 décembre4h27
202421 décembre10h20
202521 décembre16h03
Les jours, heures et minutes du solstice d’hiver.

Chaque année, à l’heure et à la date indiquée dans ce tableau, le Soleil aura triomphé de la nuit.

La symbolique du solstice d’Hiver

La Fête de Yule, qui avait lieu le jour du solstice d’hiver, est un rituel propitiatoire autrefois fortement implanté en Europe, pratiqué par les peuples germaniques et animé d’une symbolique forte. Expliquons cette fête.

L’appropriation chrétienne

Intéressons-nous à la symbolique du solstice d’hiver, qui est restée forte chez nous mais dont la signification s’est perdue avec l’avénement de la religion Chrétienne, laquelle s’est appropriée cette fête païenne pour lui substituer le culte de la naissance Christ.

Dans les traditions païennes antérieures à l’ère chrétienne, le solstice d’hiver symbolise le renouveau du Soleil. Car la journée la plus courte de l’année est aussi celle où le Soleil naît, et croît, avec, précisément à partir du solstice d’hiver des journées de plus en plus longues jusqu’à l’apogée de l’astre du jour, qui survient quant à elle lors du solstice d’été, où la journée est deux fois plus longue que la nuit.

Le solstice d’hiver est le début d’une période marqué par les rigueurs de l’hiver, le froid, le gel, l’enneigement, mais aussi des journées de plus en plus longues, à raison de quelques minutes par jour.

Ces changement saisonniers, que le calendrier traditionnel accompagnait par des rituels, ont été remplacés par les fêtes liées au culte religieux Chrétien catholique ou orthodoxe, et la fête de Yule ne fait pas exception.

La fête de Yule

Pour conjurer le sort et fêter cette renaissance, les tribus germaniques avaient instauré un rituel lors de la fête de Yule, qui se tenait chaque année au moment du solstice d’hiver : les hommes se rendaient dans les forêts à la recherche de la plus grosse bûche. Une fois celle-ci trouvée, ils la ramenaient dans leur « foyer » pour la brûler : il fallait utiliser les restes de la bûche de l’année précédente, que l’on remettait à brûler, pour communiquer ce feu ancien à la nouvelle bûche.

La recherche de la bûche à la circonférence la plus importante s’explique par la volonté de faire durer le feu censé la consumer pendant une semaine au moins, durée du rituel. celui qui devait durer le plus longtemps possible.

Aujourd’hui, cette tradition a perduré sous la forme des… bûches glacées que l’on mange durant cette période. Les décorations dont on orne un sapin, comme le houx vert et ces boules rouges, sont une référence au Holly King (que l’on pourrait traduire par Roi de Houx, et qui englobe tous les arbres à feuillages persistants, comme les sapins) au sommet de sa gloire au plus dur de l’hiver mais en passe d’être vaincu par le Oak King (Roi de Chêne) qui reprend tous les jours un peu plus de force. Ce combat éternel et cyclique symbolise la persistance et le renouveau de la vie et sa victoire perpétuelle sur les forces de la mort (l’hiver).

C’est pourquoi nous décorons encore, comme les tribus germaniques il y a plusieurs siècles, un arbre vert au beau milieu de l’hiver, devant lequel on feu brûle dans le cheminée, en festoyant et consommant (et non plus consumant) des bûches.

Pratiquer le rituel de la fête de Yule chez soi

Si vous souhaiter mettre un peu de magie dans votre intérieur, et redonner au solstice d’hiver sa véritable signification (et sa date exacte), vous pouvez décider de mettre en place un rituel propitiatoire.

Pour cela, il faut :

  • disposer d’une cheminée ou à la rigueur d’un poêle ;
  • partir en quête d’une bûche aux dimensions conséquentes ;
  • la décorer avec des symboles forts : le houx, des branches de sapins, de genévrier, allumer des bougies rouges dans votre intérieur ;
  • la brûler dans l’âtre en l’allumant à partir d’un morceau prélevé sur la bûche de l’an passé ;
  • réunir des convives autour de vous ;
  • préparer un banquet ;
  • raconter des histoires traditionnelles durant une veillée qui se tiendra toute la nuit ;
  • prévoir de menus présents pour renouveler les liens avec vos proches pour l’année solaire à venir.

Si vous voulez marquer tout particulièrement l’heure et la minute à laquelle le Solstice d’hiver aura lieu, reportez-vous au tableau en début d’article.

Le but ? Redonner sens au passage des saisons, sortir des fêtes mercantiles pour s’engager dans des célébrations dont la symbolique et la signification sont fortes, surtout en ces périodes difficiles.